Eugène Rouher par Cabanel, épreuve sur papier albuminé par Bingham encadrée vers 1861

500

1 en stock

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Description

Eugène Rouher par Cabanel, épreuve sur papier albuminé par Bingham encadrée vers 1861

Épreuve sur papier albuminé montée sur bristol. Timbre sec du photographe « Bingham à Paris » sur le carton de montage. Epreuve : 20,5 x 13,2 cm. Montage : 24,5 x 16 cm. Montage 53 x42 cm. Cadre 64 x 53 cm. Cadre à décor de putti superbement ciselés. Etat : Petits accidents et manques au cadre, usures d’usage.

Provenance par succession de Alexandre Chassaigne-Goyon
(1814-1903)
Député, Conseiller général du Puy-de-Dôme, conseiller d’Etat, Préfet de la Marne et Maire de Thiers.
Eugène Rouher fut son ami et protecteur, il sera chef du Parti impérialiste du Puy-de-Dôme à la mort de Rouher.

Robert Jefferson Bingham, né en 1824 dans le comté du Leicestershire et mort en 1870 à Bruxelles, est un photographe britannique ayant travaillé en France.Fils de John et de Martha Cowaner Bingham, Robert Jefferson Bingham est né dans la paroisse de Billesdon, dans le Harborough, comté de Leicestershire. Il devient assistant en chimie au laboratoire de la London Institut. Il est parmi les premiers à expérimenter le procédé au collodion humide et se fait passer pour l’inventeur de ce procédé. Il s’installe en France dans les années 1850 et ouvre son premier studio photographique à Paris au 58 rue de La Rochefoucauld. En 1851 il a un différend judiciaire à propos des droits d’une licence avec William Henry Fox Talbot pour exploiter les procédés brevetés de celui-ci. L’affaire a pour point de départ la publication des photographies prises lors de l’Exposition universelle de 1851. Il était missionné par Henry Cole pour photographier les œuvres primées. Il est de nouveau sollicité par Henri Cole pour réaliser le même travail à l’Exposition universelle de 1855, avec Charles Thuston Thompson (1816-1868), graveur qu’il forme à la photographie. Robert Jefferson Bingham est passé maître dans la reproduction de tableaux produisant des documents d’une grande qualité, à des prix raisonnables. Il est sollicité par Adolphe Goupil pour illustrer des publications. Il meurt le 23 février 1870 à 11 heures du soir au n°18 de la rue l’Ecuyer, à Bruxelles.

Questions and answers of the customers

There are no questions yet, be the first to ask something for this product.

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest